Addiction Jura
Un champ

Actuel

Testez vos habitudes

Quiz Quiz

PARENTS ET ADOS

Etre parent, c'est enrichissant, mais ce n’est pas toujours facile. En se développant, l’enfant s’émancipe, revendique, prend son autonomie…

Visitez notre page Parents et Ados

Addiction à Internet, un reflet ?

Dépendance à Internet : un reflet de la qualité de vie ?

A l’échelle mondiale et à des degrés divers, la dépendance à Internet concernerait 6% des utilisateurs, avec de grandes différences selon les régions.

Cette notion de dépendance à Internet n’est pas aussi clairement définie que pour d’autres types d’addictions, comme celle au jeu ou à l’alcool. Elle fait l’objet de débats, pour ne pas dire de polémiques, entre les spécialistes. Ceux pour qui c’est une réalité considèrent que l’usage d’Internet devient problématique à partir du moment où la personne n’est plus en mesure de contenir son besoin d’y accéder, que cet outil empiète sur les activités de la vie quotidienne (privées et/ou professionnelles), qu’il conduit à négliger les relations familiales et sociales, qu’il perturbe le sommeil et l’alimentation…

De nombreuses recherches ont été conduites sur le sujet, mais, répétons-le, le consensus n’a pas encore été trouvé. Une méta-analyse a synthétisé les résultats d’une centaine d’études réalisées dans une trentaine de pays, afin d’essayer d’estimer la prévalence de la dépendance à Internet à travers la planète. Précision importante : la moyenne d’âge se situe à 18 ans, ce qui est évidemment très jeune. Cet élément est à la fois logique et – forcément - restrictif.

En ce qui concerne les données brutes, il apparaît que l’addiction concerne 6% des usagers regroupés dans ces recherches. Le taux le plus élevé est enregistré au Moyen Orient (11%) et le plus faible en Europe occidentale (2,6%). L’Amérique du Nord se situe dans la moyenne mondiale (6%) et l’Asie un peu plus haut (7%). Au-delà des chiffres, deux données retiennent particulièrement l’attention.

La première renvoie à la moyenne d’âge, puisque cela indique qu’une proportion significative de jeunes est affectée par la dépendance à Internet, et que cette situation risque de se compliquer encore davantage dans les années à venir. La seconde porte sur l’association entre la dépendance et la qualité de vie : plus celle-ci est ressentie comme insatisfaisante, plus le risque d’addiction augmente. Ceci vaut à titre individuel, mais aussi sur une échelle plus large (revenu moyen par habitant, conditions de vie, environnement).

A défaut de pouvoir être pris pour argent comptant, ces résultats dessinent des axes de recherche d’une importance que les auteurs qualifient de majeure.

Source

http://www.passionsante.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=17794

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.