Addiction Jura
Un champ

Actuel

Testez vos habitudes

Quiz Quiz

PARENTS ET ADOS

Etre parent, c'est enrichissant, mais ce n’est pas toujours facile. En se développant, l’enfant s’émancipe, revendique, prend son autonomie…

Visitez notre page Parents et Ados

Ados et Cannabis - Nouvelle recherche

La couverture de la revue (ouverture dans une nouvelle fenêtre)
La couverture de la revue

Nouvelle recherche sur les effets du cannabis sur les ados

Le cannabis ne crée pas d’épisode psychotique chez les adolescents, peut-on lire en résumé sur le site de la "National Center for Biotechnology Information" (NCBI). La recherche, publiée dans le Psychiatry Research, a été menée par des scientifiques de l’University of London, du King’s College, et d’autres institutions britanniques.

La consommation de cannabis chez les adolescents ne crée pas d’épisode psychotique. La consommation de cannabis et les épisodes psychotiques co-existent à cause de facteurs environnementaux. Cette observation est le résultat d’une recherche menée par des scientifiques de l’University of London, du King’s College, et d’autres institutions britanniques, que publie le journal Psychiatry Research (link is external). Les expériences ont été réalisées sur 4830 jumeaux âgés de 16 ans, en utilisant leurs déclarations ou celles de leurs parents.La consommation de cannabis a été de manière significative liée à des épisodes psychotiques. L’héritabilité (37%), les influences communes environnementales (55%), et l’environnement individuel (8%) sont apparus comme les déclencheurs de la consommation de cannabis. Pour d’autres épisodes psychotiques, l’héritabilité (27-54%), les influences individuelles environnementales (12-50%) et les influences environnementales communes (11-42%) ont été rapportées comme causes.

Les influences environnementales expliquent la corrélation entre consommation de cannabis et paranoïa, désorganisation cognitive et symptômes négatifs (ex : dépression) rapportés par les parents, alors que la relation entre consommation de cannabis et hallucinations indiquent des influences familiales. Les auteurs ont conclu que « la focalisation sur des environnements spécifiques pourrait révéler pourquoi la consommation de cannabis et les épisodes psychotiques ont tendance à aller de pair».

Source : Site du GREA